Mutuelle

C2 Alliance*, association loi 1901 à but non lucratif, a négocié, avec le concours d'AON-Hewitt, gestionnaire, un contrat d'assurance « Complémentaire Maladie », dite Mutuelle auprès de l'assureur « La Mutuelle Générale » (LMG), proposant des garanties importantes et adaptées aux besoins de ses membres retraités, ex-salariés du groupe Sanofi âgés de moins de 68 ans (67ans révolus au plus tard), au jour de la souscription.

Cette solution est une alternative à Dynalis qui doit, en tout état de cause, vous faire une offre au moment de votre passage en retraite.
Notez qu'un départ de la mutuelle Dynalis pour toute autre complémentaire santé/mutuelle est irréversible.

Pour tout complément d'information et connaître les conditions d'éligibilité à notre Mutuelle, nous vous invitons à prendre contact avec nous à l'aide du formulaire Nous contacter sur ce site.

Cette année encore notre assureur maintien les taux en vigueur depuis 2012 pour nos deux régimes « confort » et « de base ». S’il n’y a pas d’augmentation des taux, le PMSS (plafond mensuel de la sécurité sociale) fixé par la SS va par contre croître de 1,6 % ; ainsi les primes mensuelles seront respectivement de 123,90 € et 98,07 € pour un adulte.

Ces tarifs demeurent très compétitifs sur le marché compte tenu des garanties offertes qui sont supérieures à celles proposées dans les contrats dits responsables. Rappelons que ces dispositifs limitent sensiblement les remboursements des complémentaires santé et de ce fait augmentent irrémédiablement le reste à charge des patients (notamment pour les consultations et les honoraires des chirurgiens).

Pour préserver cet avantage nous vous engageons une fois de plus à être particulièrement vigilant quant au risque de consommation excessive de soins. Cette Mutuelle est votre Mutuelle et son équilibre dépend en grande partie de deux facteurs clés : l’augmentation du nombre des adhérents (nous continuons à progresser du fait du passage en retraite d’un grand nombre d’entre vous) et des résultats techniques positifs (les cotisations doivent couvrir les remboursements). Sur ce dernier point il a été constaté ces derniers mois une croissance particulièrement importante des prises en charge par l’assureur qui explique notre insistance sur ce sujet important pour notre avenir.

Enfin, sachez que le Conseil d’Administration de Phaares a demandé au gestionnaire AON de mettre en place le prélèvement mensuel des primes en lieu et place du paiement jusqu’ici trimestriel. cette solution plus souple pour la trésorerie de chacun prend effet au 1 er janvier 2017 et devrait être appliquée en février avec effet rétroactif. l’incidence sur la prime sera de 50 centimes par mois et par personne.

Nous contacter : Cliquer ici